Togo : Le Prof Dodzi Komla Kokoroko, somme les enseignants sur la diffusion des vidéos dégradantes

0
114

La publication de contenus vidéos impliquant les élèves n’est plus tolérée au Togo. Dans une note circulaire, le Prof Dodzi Komla Kokoroko, ministre des Enseignements primaire, secondaire et technique a rappelé lundi 09 octobre 2023, aux auteurs et complices de ces enregistrements qu’ils s’exposent à la rigueur de la loi.

À l’orée de la rentrée scolaire 2023-2024, le ministre Dodzi Kokoroko avait appelé le corps enseignant à faire preuve de bienveillance et à promouvoir les valeurs de respect, de tolérance et d’empathie dans les salles de classes.

« Cependant, il est donné de constater, depuis le début de l’année scolaire la diffusion sur les plateformes de réseaux sociaux, des vidéos montrant des apprenants qui éprouvent des difficultés d’articulation et de prononciation pendant la déclamation de poèmes scolaires ” a souligné le ministre Dodzi Kokoroko.

« Ces enregistrements effectués dans le seul but d’exposer ces élèves à la risée publique sont scandaleuses et antinomiques des valeurs qui fondent l’école de la République », a-t-il ajouté.

Par conséquent, le ministre des Enseignements primaire, secondaire et technique met chaque acteur du système éducatif devant sa responsabilité.

« Aux enseignants dans les classes, je vous réfère au code de conduite des personnes des établissements scolaires et centres de formation technique et professionnelle dont l’article 4 assigne le devoir de respecter la dignité et l’intégrité physique et morale de l’apprenant, de respecter et de faire respecter les droits des enfants contenus dans les instruments juridiques nationaux et internationaux ratifiés par notre pays ” a-t-il rappelé

A cet égard, tout auteur et complice de ces enregistrements s’exposent à la rigueur des textes en vigueur. Aussi dit-il compter sur la volonté de tous les acteurs pour privilégier dans leur mission d’éducation, l’intérêt supérieur de l’apprenant et de l’enfant.

Baudoin Tégui

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici