Sénégal : Ousmane Sonko, opposant sénégalais, entame une grève de la faim suite à son arrestation et inculpation

0
94
Ousmane Sonko

Accusé d’appel à l’insurrection et vol de téléphone portable, le leader de l’opposition proteste par une grève de la faim.

Le célèbre opposant politique sénégalais, Ousmane Sonko, a entamé une grève de la faim le dimanche 30 juillet, en réponse à son arrestation survenue vendredi dernier et à son inculpation pour « appel à l’insurrection » et « vol de téléphone portable ».

Ousmane Sonko, qui est une figure éminente de l’opposition au Sénégal, a été appréhendé vendredi et présenté devant la justice le lendemain, où il a été formellement inculpé des charges susmentionnées. Cette arrestation a provoqué des vagues de contestation dans le pays et parmi ses partisans, qui considèrent cette action comme une manœuvre politique pour faire taire une voix dissidente.

Selon les informations, Ousmane Sonko a choisi la grève de la faim comme moyen de protester contre son arrestation et de revendiquer son innocence face aux accusations portées contre lui. Sa décision de recourir à cette forme de protestation met en évidence l’ampleur de la tension politique au Sénégal et la gravité de l’affaire.

Les partisans d’Ousmane Sonko demandent sa libération immédiate et expriment leur inquiétude quant à sa santé et son bien-être pendant la grève de la faim.

La grève de la faim entreprise par Ousmane Sonko marque un moment crucial dans le paysage politique sénégalais, avec des implications potentielles sur la stabilité du pays et le respect des droits de l’homme.

KASSIM Love

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici