Niger : Le Président Recep Tayip Erdogan attire l’attention de la CEDEAO sur les conséquences de son intervention militaire

0
260

D’après le déroulement du scénario de la CEDEAO au Niger, l’intervention militaire semble être la première option. Plusieurs dirigeants et institutions internationales ne voient pas d’un bon œil une intervention militaire de la CEDEAO au Niger. Le Président turc, Recep Tayip Erdogan s’est exprimé sur le sujet. D’après le dirigeant turc, une intervention militaire au Niger va entraîner une instabilité dans plusieurs pays d’Afrique.

« Je ne trouve pas juste la décision de la CEDEAO d’intervenir militairement au Niger » a-t-il notifié. Le Président Recep Tayip Erdogan a déclaré que son pays va s’investir afin de trouver une solution à la situation au Niger. Il s’est exprimé en ces termes : « Nous travaillons actuellement sur la manière dont nous pouvons jouer notre rôle clé ici avec notre ministère des affaires étrangères, et nous continuerons à le faire, et nous espérons trouver une solution au Niger« .

Pour le dirigeant turc, le Niger est un pays frère et ami et espère que l’ordre constitutionnel sera rétabli au plus vite.  » J’espère que la paix sociale et la stabilité seront rétablies au Niger dès que possible et que le peuple nigérien protégera la démocratie et organisera des élections dès que possible ».

Rappelons l’intervention occidentale en Libye (2011). Le terrorisme fait déjà des victimes parmi les veuves, les orphelins, les déplacés, les affamés, les mutilés… la CEDEAO veut empirer la situation ? L’avenir de l’histoire nous le dira. Pour l’heure, les populations nigériennes sont solidaires et soutiennent les nouvelles autorités. 

Brice José

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici