Niger : Le CNSP monte au créneau et dénonce l’ingérence de la France dans les affaires internes

0
127

Les nouvelles autorités du Niger ont suivi avec consternation les propos tenus le lundi 28 août 2023 par le président français. Les dernières déclarations de M. Emmanuel Macron, ont été très mal perçues par les nouvelles autorités nigériennes. Ce vendredi 1ᵉʳ septembre, le CNSP s’est prononcé sur cette situation.

La France veut s’ingérer à tout prix dans les affaires intérieures du Niger. Un comportement que n’approuve pas les militaires au pouvoir. « Les propos de M. Macron et ses incessants efforts en faveur d’une invasion du Niger visent à perpétuer une entreprise néocolonialiste sur le peuple nigérien, qui ne demande rien d’autre que de décider par lui-même de son destin », a déclaré le porte-parole du CNSP, le colonel-major Amadou Abdramane.

 Pour les nouvelles autorités, les différends avec la France ne portent ni sur les rapports entre les peuples, ni sur les individus, mais sur la pertinence de la présence militaire française au Niger.

Rappelons que les propos incriminés par les autorités nigériennes ont été tenues par le président français Emmanuel Macron dans un contexte de tension. Il déclarait notamment que l’ambassadeur français devrait rester en poste malgré les injonctions des autorités. Cependant, le pouvoir du CNSP était bien décidé à faire appliquer sa décision.

L’ultimatum expiré, les militaires ordonnent par conséquent l’expulsion de l’ambassadeur français. Une surprise à la France. Le CNSP est déterminé pour sauvegarder la souveraineté du pays.  

Kader Y.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici