Niger : Esseulée, la France intimide les Chefs d’État de la CEDEAO

0
309

« Si la CEDEAO abandonne le président Bazoum, je pense que tous les présidents de la sous-région sont conscients du destin qui leur sera réservé. », Emmanuel Macron. La France passe maintenant aux menaces pour forcer les Chefs d’État de la CEDEAO, a déstabilisé le Niger.

Selon les informations, certains chefs d’État de la CEDEAO, se reculent et se dissocient du complot contre le Niger. Ses dirigeants africains, ont finalement compris le déclin dans lequel voulait les conduire la France.  Après réflexion, les dirigeants africains conscients de la situation, ont tourné dos à la France.

La France qui se sent délaissée, passe par les menaces pour essayer de manipuler une fois les Chefs d’Etat et les ramener dans son camp. Plus d’un mois après le changement de régime au Niger, la CEDEAO continue toujours de se chercher.

Bola Tinubu, qui vient de rejoindre le clan des préfets, a fait de l’organisation une marionnette de la France. Ce manque de stratégie de gouvernance, a entraîné la tension qui est montée au sein de la CEDEAO actuellement.   

Mais dans le lot, il y a d’autres dirigeants africains qui maintiennent leur position et sont prêts à une intervention. Les organisations de la société civile mettent en garde ces Chefs d’Etat contre toute intervention.  La crise politique au Niger, a exposé les faiblesses de la CEDEAO.

La force de la CEDEAO réside dans son mandat, un engagement à promouvoir la stabilité régionale, la démocratie et la paix. Pourtant, des décisions récentes indiquent une déviation inquiétante de ce même mandat.

Dety A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici