Mali : Une nouvelle arme contre le terrorisme, la Force d’Intervention Rapide des Armées 

0
112

Depuis l’accession au pouvoir du Colonel Assimi Goïta, l’armée malienne a considérablement renforcé ses capacités. Cette montée en puissance a permis à cette force militaire de reprendre l’avantage face aux groupes terroristes sur le territoire

Afin d’intensifier la lutte contre ces menaces, une nouvelle entité a été créée au Mali. Par le biais d’un décret présidentiel, le pays a institué une Force d’Intervention Rapide des Armées. La FIRA se voit confier plusieurs missions, notamment la lutte contre les organisations terroristes et criminelles. 

Ses prérogatives sont vastes et bien définies. Elle sera responsable de la planification, de la coordination et de la conduite des opérations visant à obtenir des résultats opérationnels décisifs. En outre, la FIRA sera chargée de s’engager dans des opérations de libération d’otages et de protéger les personnalités militaires et civiles de haut rang, ainsi que les installations sensibles. 

Au besoin, elle pourra également apporter un soutien aux Forces spéciales. Par conséquent, la Force d’Intervention Rapide des Armées sera en mesure d’intervenir sur l’ensemble du territoire malien pour contrer toute menace pesant sur la défense et l’intégrité du pays. 

Cette nouvelle entité marque un tournant important dans les efforts du Mali pour renforcer sa sécurité intérieure et sa lutte contre le terrorisme, démontrant ainsi l’engagement ferme du pays à assurer la protection de ses citoyens et de son territoire.

Fofana Bah 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici