Kenya : Tragédie sectaire, Paul Mackenzie et ses disciples accusés de la mort de 429 fidèles 

0
97

Paul Mackenzie et certains de ses disciples ont été accusés de la mort de 429 membres de leur Église Good News International. La tragédie a frappé durement, avec de nombreux fidèles succombant à la famine dans la conviction que cette action les rapprocherait de Jésus-Christ avant la fin du monde.

Paul Mackenzie aurait incité les membres de son église à s’installer dans la forêt de Shakahola, les exhortant ainsi à se préparer pour l’apocalypse à venir. Le 24 janvier 2024, Paul Mackenzie et 30 de ses collaborateurs ont comparu devant un tribunal au Kenya.

En outre, Mackenzie purge déjà une peine d’un an de prison pour avoir exploité un studio de cinéma et produit des films à des fins de prédication sans une licence valide.

L’enquête a révélé que 191 enfants ont perdu la vie, et les autopsies de certains des corps découverts ont révélé des causes de décès telles que la famine, l’étranglement et l’étouffement. Le procureur général du Kenya a déclaré que lundi dernier que 95 personnes seront inculpées de meurtre, de cruauté, de torture envers des enfants, et d’autres crimes graves.

La situation met en lumière une tragédie choquante et soulève des questions sur la responsabilité et la protection des droits des membres de la communauté.

Tangui Makéba

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici