Football : La FIFA suspend Emilio Nsue pour avoir représenté illégalement la Guinée équatoriale

Football : La FIFA suspend Emilio Nsue pour avoir représenté illégalement la Guinée équatoriale

Une affaire troublante a secoué le monde du football lundi dernier, alors que la FIFA a révélé un scandale impliquant Emilio Nsue, le meilleur buteur de la Coupe d’Afrique des Nations 2024 avec cinq réalisations. Selon les documents de la commission disciplinaire de la FIFA, Nsue aurait représenté la Guinée équatoriale de manière illégale pendant une période de onze ans, en violation flagrante des règlements internationaux.

Actuellement joueur d’Intercity en troisième division espagnole, Nsue a vu sa demande de changement de nationalité rejetée par la FIFA en raison de son passé avec les équipes de jeunes espagnoles. Bien qu’il possède une double nationalité espagnole et équato-guinéenne, la FIFA a spécifié qu’il ne pouvait pas représenter la Guinée équatoriale en raison de son engagement antérieur avec l’Espagne au niveau des jeunes.

Cependant, malgré cette interdiction claire, Nsue a continué à jouer pour la Guinée équatoriale, participant même aux qualifications pour les Coupes du monde 2014, 2018 et 2022, ainsi qu’à trois éditions de la Coupe d’Afrique des Nations. Cette situation a perduré jusqu’à ce que la FIFA intervienne récemment, retirant six points à la Guinée équatoriale lors des qualifications pour la Coupe du monde 2026 en raison de la participation de Nsue à ces matchs.

Les conséquences pour Nsue sont sévères. La FIFA lui a infligé une suspension de six mois de toutes les compétitions internationales, bien qu’il ait déjà pris sa retraite internationale après la CAN 2024.

La commission disciplinaire a également révélé que Nsue avait déjà joué pour la Guinée équatoriale lors des qualifications pour la Coupe du monde 2014, en dépit d’une amende infligée à la Fédération équato-guinéenne pour non-respect des décisions initiales de la FIFA.

>> Relire l’article Foot : Tensions à la finale de la Coupe de la Confédération, réactions et enquête de la CAF

DAMBE Rachid

laredaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *