Foot : Tensions à la finale de la Coupe de la Confédération, réactions et enquête de la CAF

Foot : Tensions à la finale de la Coupe de la Confédération, réactions et enquête de la CAF

La finale retour de la Coupe de la Confédération africaine de football, remportée par le Zamalek du Caire contre la Renaissance de Berkane, a été entachée d’incidents lors de la cérémonie de remise du trophée à l’équipe égyptienne, victorieuse grâce à un but marqué à l’extérieur.

Les Marocains, mécontents de leur défaite, ont exprimé leur frustration en s’en prenant aux arbitres et au réalisateur égyptien, accusé de ne pas avoir montré ni examiné les actions contestées. Les responsables du club orange et noir ont soulevé plusieurs griefs concernant l’arbitrage.

Des officiels de la CAF, des arbitres et des délégués ont été agressés ou ont fait l’objet de tentatives d’agression de la part de certains responsables de Berkane présents sur le terrain à la fin du match.

La CAF condamne fermement les atteintes à la sécurité et les comportements inappropriés des spectateurs pendant et après la finale de la Coupe de la Confédération TotalEnergies entre le Zamalek SC et la RS Berkane, qui s’est déroulée au Caire.

La CAF a saisi les instances compétentes pour enquêter sur les incidents et prendre des mesures disciplinaires si nécessaire, concernant le comportement du Zamalek SC, de ses joueurs, des officiels et de toute autre partie pendant et après le match. Malheureusement, il ne s’agit pas du premier incident de ce genre impliquant des officiels de la CAF.

Il y a quelques années, lors de la même affiche en Coupe de la CAF, l’arbitre de la rencontre, un Éthiopien qui arbitrera le match entre l’Algérie et la Guinée le 6 juin prochain, a été physiquement agressé en fin de partie par un officiel marocain, un membre influent de la CAF. L’arbitre a mentionné le nom de son agresseur sur la feuille de match.

Cédrick Sewa

laredaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *