Cap-Vert : Destination touristique en plein essor et levier de développement social

Cap-Vert : Destination touristique en plein essor et levier de développement social

Le 22 mai dernier, l’Institut national de la statistique du Cap-Vert a dévoilé les derniers chiffres des recettes touristiques pour la période allant de janvier à avril 2024.

Selon un communiqué officiel, les taxes de séjour payées par les touristes ayant visité le pays ont permis au trésor public d’encaisser cinq millions d’euros, soit une augmentation de 21 % par rapport à l’année précédente.

Cette hausse témoigne d’une demande touristique en plein essor dans cet archipel ouest-africain, avec un nombre record d’un million de clients accueillis dans divers établissements hôteliers au cours des quatre premiers mois de l’année.

Le tourisme joue un rôle majeur dans l’économie cap-verdienne, contribuant à hauteur d’un quart au produit intérieur brut national. Cette contribution devrait continuer à croître, soutenue notamment par les vols des compagnies aériennes à bas prix vers l’île de Sal, qui concentre la majorité des activités touristiques de l’archipel.

En termes sociaux, les revenus générés par le tourisme ajoutent une valeur significative au Cap-Vert. Depuis mai 2013, ces revenus sont utilisés pour financer le Revenu d’inclusion sociale, destiné aux familles vivant dans l’extrême pauvreté. L’objectif est d’éliminer cette pauvreté d’ici 2026 dans ce pays ouest-africain.

Cette stratégie sociale montre la volonté du gouvernement de tirer parti du secteur touristique pour améliorer les conditions de vie des citoyens cap-verdiens et pour favoriser un développement économique inclusif et durable.

Diamas Farah 

laredaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *