Burkina Faso : Validation de l’adhésion à l’AES, un consensus fort pour une coopération régionale renforcée

Burkina Faso : Validation de l’adhésion à l’AES, un consensus fort pour une coopération régionale renforcée

L’Assemblée législative de Transition a approuvé le projet de loi autorisant la ratification de la Charte du Liptako-Gourma instituant l’Alliance des États du Sahel (AES). Après un débat général approfondi, les parlementaires ont adopté à l’unanimité le projet de loi, avec 71 voix sur 71 votants, démontrant ainsi un fort consensus sur cette question importante.

La séance parlementaire ayant entériné l’adhésion du Burkina Faso à l’AES a également permis d’aborder plusieurs sujets connexes, notamment le statut juridique de l’Alliance, la structure de ses organes, son mode de fonctionnement, ses compétences, son financement et les éventuelles adhésions d’autres pays de la région.

La Charte du Liptako-Gourma, signée entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso le 16 septembre 2023, a été le point de départ de cette démarche. En mai dernier, les trois pays ont engagé des discussions autour d’un projet de texte régissant la création de la Confédération de l’AES, marquant ainsi une avancée significative vers une coopération renforcée au sein de la région du Sahel.

Il est essentiel que les citoyens burkinabè apportent leur soutien indéfectible au Capitaine Ibrahim Traoré dans l’accomplissement de ses missions pour le bien-être de tous. En tant que chef de file, le Capitaine Traoré incarne l’espoir et la détermination à construire un avenir meilleur pour la nation.

Son engagement envers la sécurité, la prospérité et le progrès de chaque citoyen est incontestable. Par conséquent, il est impératif que chaque burkinabè se mobilise derrière lui, en lui apportant leur confiance, leur encouragement et leur coopération.

En travaillant ensemble, main dans la main, avec une vision commune et un engagement partagé, les burkinabè peuvent surmonter les défis et bâtir un Burkina Faso plus fort, plus uni et plus prospère pour tous.

Mamoud Sagga

laredaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *