Burkina Faso/SOFITEX : Une fausse accusation pour manipuler le secteur cotonnier

0
150

La SOFITEX (la Société burkinabè des fibres textiles), fait objet de critiques sans fondement ces derniers temps. Des délations qui n’ont rien à avoir avec la réalité au Burkina Faso. Certaines sociétés industrielles s’en prennent à la SOFITEX sur la question de la graine de coton. Rappelons avant tout que, la SOFITEX ne produit pas la graine.

Tel on fait son lit, tel on se couche. Les sociétés qui s’acharnent aujourd’hui contre la SOFITEX, avec comme prétexte qu’elles en manquent de graine, étaient où quand les graines dormaient dans l’usine ? Voire chuter la filière du coton serait sûrement leur désir.

Les dignes fils et filles burkinabè, ont pris sur eux de soutenir de toutes forces ce secteur. Ils ont compris que la société est burkinabè et l’aide ne peut être que burkinabè. Les opérateurs économiques burkinabè, se sont mobilisés pour faire écouler les stocks de graines de la SOFITEX.

La filière cotonnière étant relancée grâce à la politique claire des autorités au pouvoir, les sociétés qui n’avaient pris aucune initiative pour soutenir le secteur, veulent profiter en priorité des graines de la SOFITEX, au détriment des unités industrielles qui étaient aux côtés de la SOFITEX.

Il ne devrait pas y avoir de polémique sur la question de la graine au Burkina Faso. Chaque société doit assumer sa situation. La manipulation que compte organiser certaines unités contre la SOFITEX, est déjouée de loin. Les responsables de la SOFITEX, ne font que respecter la loi en vigueur émanant du ministère de tutelle.

Il est temps que les burkinabè bénéficient des fruits de leur travail. Toutes les dispositions sont donc prises à cet effet.

Romain O.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici