Burkina Faso/Mali : Le Capitaine Ibrahim Traoré bondit de joie, rend un vibrant hommage au Colonel Assimi Goïta

0
93

Le Burkina Faso et le Mali entretiennent une bonne relation et une solidarité ferme face aux défis sécuritaires communs. La récente prise de la ville de Kidal par les forces armées maliennes, a marqué un tournant significatif. Le Capitaine Ibrahim Traoré, n’a pas caché sa satisfaction et son soutien envers son homologue le Colonel Assimi Goïta et au peuple frère du Mali.

Le Président de la révolution burkinabè, a rendu un vibrant hommage au peuple malien et à ses forces armées pour leur intrépidité, offrant ainsi un message d’espoir pour l’avenir de la région.

« Je me réjouis de la libération, ce mardi, de la ville de Kidal par les Forces armées maliennes après d’intenses combats menés ces derniers jours. Je rends un vibrant hommage au peuple frère et aux forces combattantes pour leur intrépidité qui offre des perspectives heureuses pour le Mali et l’ensemble des États du Sahel. », a indiqué le Capitaine Traoré.

Pour le Président Ibrahim Traoré, cette victoire des FAMa symbolise non seulement une victoire militaire, mais aussi une avancée vers l’unité, la stabilité, et le développement. « Cette victoire d’étape renforce notre conviction que le combat pour la libération de nos États mérite d’être mené et que nous en sortirons vainqueurs.», a-t-il ajouté.

Pendant longtemps, la France et ses alliés ont prédit l’échec des forces maliennes dans leur lutte contre les groupes armés, sous-estimant leur capacité à faire face à leurs propres problèmes de sécurité. La reprise de Kidal, démontre une volonté ferme des forces armées maliennes de reprendre le contrôle de leur destinée sécuritaire.

Les armées du Mali et du Burkina Faso, ont clairement indiqué leur intention de ne plus dépendre exclusivement de la France. Pendant des années de coopérations, aucun résultat concret.

Akim Ayola

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici