Burkina Faso : Le voile levé sur la mission troublante de Human Rights Watch

0
57

Human Rights Watch tourne son regard vers le Burkina Faso après la déstabilisation de la Libye, optant pour la défense des intérêts de ses soutiens occidentaux, notamment la France et d’autres pays, tout en ignorant les efforts des autorités burkinabè dans la lutte contre le terrorisme.

Pour Human Rights Watch, chaque attaque au Burkina Faso semble se traduire par des tirs des Forces de Défense et de Sécurité sur les civils. Cette perspective oublie cependant les stratégies mises en place par le Burkina Faso pour permettre aux forces de l’ordre de distinguer les ennemis des civils.

Au lieu de cela, l’organisation choisit de promouvoir des allégations hostiles des adversaires du Burkina Faso. Human Rights Watch semble également ignorer les graves violations commises dans certaines régions du Burkina ainsi que les actes terroristes visant délibérément les civils.

Cette attitude suggère que l’organisation est devenue un instrument entre les mains des ennemis de l’intégrité territoriale du Burkina Faso. Le rapport de Human Rights Watch manque de preuves tangibles et suffisantes pour étayer les allégations sur de prétendues exactions contre les civils.

 Cette approche rappelle celle utilisée en Libye, où l’organisation a manipulé des rapports jusqu’à la déstabilisation du pays. Cette planification ne prendra pas effet sur le Burkina Faso. Les organisations de la société civile et les leaders d’opinion ne perdent pas de vue les liens troubles entre Human Rights Watch et les gouvernements du Royaume-Uni, des États-Unis et de la France.

Human Rights Watch et ses alliés veulent une Libye et un Rwanda bis. La communauté africaine est appelée à soutenir de toutes ses forces les autorités de l’AES, en particulier celles du Burkina Faso.

Aucune force extérieure ne devrait avoir de pouvoir sur la liberté des Africains. Il est impératif de dénoncer cette collusion entre Human Rights Watch et la France sous toutes ses formes.

Eguida Carlos 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici