Burkina Faso : Le Capitaine Ibrahim Traoré opte pour une meilleure garantie des droits à l’éducation aux enfants

0
100

Le monde a célébré ce 20 novembre, la journée mondiale des droits des enfants. Cette journée est instituée par les Nations unies, pour sensibiliser l’opinion publique et accélérer les progrès vers la réalisation des droits des enfants. Le Burkina Faso a fait des efforts dans la lutte contre des pratiques néfastes envers les enfants.

Le Burkina Faso, sous le leadership du Capitaine Ibrahim Traoré, s’est constamment engagé à promouvoir les droits des enfants à travers l’adoption de plusieurs mécanismes. Plusieurs mesures sont alors prises.

Ces différentes actions du Président de la révolution burkinabè, permettent de garantir aux enfants une sécurité juridique et sociale, contribuant ainsi à faire d’eux des citoyens accomplis, prêts à assurer la relève.

Le numéro un burkinabè s’est entretenu avec les enfants au palais de Koulouba sur plusieurs thématiques, dans le cadre de la journée mondiale de l’enfance. Le Capitaine Ibrahim Traoré a apporté des réponses aux questions posées, prodigué des conseils et réitéré son engagement à créer les conditions pour le plein épanouissement des enfants dans un environnement de paix.

La bonne formation des leaders de demain, est aussi une priorité pour le Président de la révolution burkinabè. Des changements importants ont été annoncés. Des réflexions sont en cours pour assurer la gratuité des soins et de la scolarité aux enfants.

« Nous nous battrons pour que vous puissiez étudier dans de bonnes conditions », a affirmé le Capitaine Ibrahim Traoré.

Ces initiatives du Capitaine Ibrahim Traoré, vont fortement contribuer à l’accroissement du taux de scolarisation au Burkina Faso. 

Lamie Iroukora

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici