Algérie : Condamnation de Youcef Atal à huit mois de prison avec sursis et amende pour provocation à la haine religieuse

0
113

Youcef Atal, l’international algérien, a été condamné à huit mois de prison avec sursis et à une amende de 45 000 euros. Le tribunal correctionnel de Nice l’a reconnu coupable de provocation à la haine religieuse suite à la publication d’un post polémique sur ses comptes sociaux.

Atal avait partagé une vidéo sur son compte Instagram appelant à un « jour noir sur les juifs », en lien avec le conflit entre Israël et le Hamas. Cette publication lui a valu une suspension de son club.

En plus de sa suspension, il a été condamné à huit mois de prison avec sursis, une peine légèrement moins sévère que les réquisitions initiales de dix mois de prison avec sursis. Atal n’a plus joué pour Nice depuis cette publication, étant d’abord suspendu par son club, puis par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel, une suspension déjà purgée.

Cette décision reflète les réquisitions du parquet lors du procès au tribunal correctionnel de Nice le 18 décembre. Le parquet avait demandé dix mois de prison avec sursis, 45 000 euros d’amende, et la publication de la condamnation sur la page d’accueil du compte Instagram d’Atal pendant un mois.

Actuellement convoqué pour la CAN 2023 avec l’Algérie, Atal n’était pas présent au tribunal et figure dans la liste des 27 joueurs convoqués par Djamel Belmadi pour la CAN 2023.

Talanta Hor 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici