Afrique : Zoom sur l’horticulture au Togo, un secteur prometteur 

0
133

L’horticulture englobe un éventail d’activités liées à la sélection de variétés adaptées, à l’entretien des jardins et des espaces verts, à la gestion des sols et de l’eau, à la protection contre les parasites et les maladies.

C’est principalement à travers l’horticulture maraîchère et la production fruitière que brille le Togo. Les productions annuelles de fruits et de légumes étaient respectivement estimées à 60 000 et 40 000 tonnes en 2019, pour un revenu de 4,5 milliards de francs CFA.

Ces chiffres ont évolué depuis, à l’image de la production de la mangue qui a enregistré à elle seule un volume de production de 50 500 tonnes en 2022, dont 12 800 ont été exportées.

Dans le nouveau Plan d’action d’investissement de la filière mangue 2024-2028, le ministère de l’Agriculture prévoit un financement global de 1,715 milliard de francs CFA, pour notamment améliorer la production et la qualité des mangues.

Selon les autorités togolaises, le nouvel appui vise à promouvoir une productivité accrue, une amélioration de la gestion post-récolte ainsi que l’élargissement de l’accès au marché pour les agriculteurs et les producteurs horticoles togolais.

Dans le cadre du programme Food for Progress, le Togo a eu un financement de 29,8 millions de dollars du Département américain de l’agriculture. Cet appui a pour objectif d’améliorer le secteur horticole du bénéficiaire.

Pour le compte du maraîchage en particulier, les Zones d’aménagement agricole planifiées servent de véritables vitrines pour la production de légumes.

Sur ces vastes espaces aménagés, les agriculteurs maximisent les productions maraîchères, leurs revenus augmentent, il y a une amélioration des conditions de vie des familles des exploitants et un renforcement des capacités et des compétences des femmes.

Dodzi N’kpati

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici