Afrique : Un nouvel acteur se prépare-t-il à rejoindre les rangs des pays producteurs de pétrole ?

0
100

Selon des sources concordantes, la Namibie pourrait bientôt rejoindre l’alliance des nations productrices de pétrole, dès l’année 2030. Cette information a été confirmée plus tard par le Président exécutif de la Chambre africaine de l’énergie, NJ Ayuk, qui a expliqué que les membres de l’OPEP, en collaboration avec dix autres nations au sein de l’OPEP+, étaient parvenus à un accord en ce sens.

Cependant, à ce stade, rien n’est encore définitif. En effet, la Namibie n’a jamais été considérée comme un acteur majeur dans le paysage des grands producteurs mondiaux de pétrole.

Malgré cela, des géants de l’industrie tels que TotalEnergies et Shell ont confirmé avoir découvert, il y a quelques années, d’importants gisements de pétrole brut. Ces gisements, actuellement en phase d’étude, devraient entrer en production à partir de 2030.

De plus, les découvertes ne se limitent pas aux gisements offshore. En effet, du pétrole a également été découvert dans les terres intérieures de la Namibie. Il est donc fort probable que le pays devienne, dans les années à venir, l’un des principaux concurrents du Nigeria ou de l’Algérie dans le domaine pétrolier.

Certaines sources évoquent la possibilité de récupérer jusqu’à 3 milliards de barils de brut. C’est pourquoi le groupement des pays producteurs a annoncé ce délai, anticipant ainsi l’émergence potentielle de la Namibie en tant que joueur majeur sur la scène pétrolière mondiale.

Cindy Begue 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici