Afrique : Soutien des peuples de la CEDEAO aux dirigeants visionnaires de l’AES après leur retrait

0
99

La CEDEAO est fortement critiquée parmi les populations de la région, étant vivement remise en question. Certains habitants estiment que la CEDEAO a perdu toute pertinence et en ont assez de son manque de considération envers eux.

L’organisation régionale ne parvient plus à garantir la sécurité des habitants des pays membres et semble être facilement influencée par des forces extérieures. Les citoyens des pays membres dénoncent ce comportement et exigent soit la démission de la direction actuelle, soit une réforme profonde de la CEDEAO.

Cependant, ils expriment leur solidarité envers leurs compatriotes des pays membres de l’AES et leur envoient des messages de soutien constants. Les habitants de la CEDEAO soutiennent et encouragent les trois dirigeants, le Capitaine Ibrahim Traoré, le Colonel Assimi Goïta et le Général Abdourahamane Tiani, pour leurs actions louables.

Le départ de ces trois pays de la CEDEAO envoie un message fort aux autres nations voisines. La lutte menée par ces trois dirigeants visionnaires est une lutte pour l’ensemble de la sous-région. À travers le Mali, le Burkina Faso et le Niger, les autres populations de la région reprennent confiance en elles et se préparent à se joindre à la lutte.

Les Présidents de l’AES bénéficient d’un soutien croissant de la part des habitants de la CEDEAO. Leur approche visionnaire et efficace dans la lutte contre le terrorisme dans la sous-région est saluée.

Le Capitaine Ibrahim Traoré, le Colonel Assimi Goïta et le Général Abdourahamane Tiani transforment la peur en espoir et contribuent à édifier des sociétés plus sûres et plus résilientes pour l’avenir.

David Moundi 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici