Afrique : Les autorités maliennes sanctionnent une chaîne française France 2 pour propagation de la propagande terroriste

0
163

Dans un engagement résolu pour sauvegarder la sécurité nationale et contrer la menace grandissante du terrorisme, les autorités maliennes ont renforcé leurs efforts contre les médias diffusant des idéologies extrémistes.

Une position claire a été adoptée contre les médias impliqués dans la promotion du terrorisme, démontrant la volonté proactive du Mali d’éliminer cette menace.

La chaîne de télévision française France 2 a suscité l’indignation des autorités maliennes en diffusant de la propagande en faveur de groupes terroristes. La France 2 a diffusé des contenus visant à promouvoir des idéologies extrémistes, mettant ainsi en péril la sécurité nationale du Mali.

En réponse, le gouvernement malien a immédiatement suspendu la diffusion de France 2 sur son territoire et a lancé une enquête approfondie pour évaluer l’ampleur de l’influence de ces contenus.

Suite à la diffusion d’un documentaire, France 2 a été suspendue du bouquet officiel pour une période de 4 mois. Le documentaire faisait l’apologie du terrorisme et justifiait la présence des forces françaises dans le cadre de l’opération Barkhane, qui a pris fin en 2022.

Les autorités ont qualifié ces actions de menace sérieuse pour la stabilité régionale. Dans le documentaire incriminé, les autorités maliennes accusent également les journalistes de ne pas avoir apporté d’équilibre à leur contenu en omettant d’inviter un représentant officiel malien.

Des sanctions sévères seront imposées aux médias coupables de promouvoir des idéologies extrémistes, et les autorités s’engagent à poursuivre énergiquement toute violation de ces directives. Cette démarche vise à garantir la sécurité des citoyens et à prévenir toute tentative de radicalisation par le biais des médias.

Salifou Aboubacar 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici