Afrique : L’éminent écrivain ivoirien Camara Nangala, passe de vie à trépas

0
121

Le monde littéraire en deuil. L’écrivain ivoirien Camara Nangala a rangé sa plume. Il est décédé ce 12 novembre 2023 à l’âge de 68 ans.  La Mutuelle de développement de Fronan, a annoncé dans un communiqué, le départ du Président d’honneur de l’académie de la langue et la culture Tagbanan, l’éminent écrivain Camara Nangala.

Né le 10 novembre 1955 à Katiola, au centre-nord de la Côte d’Ivoire, dans la Vallée du Bandama, Camara Nangala fut professeur de mathématiques et de sciences physiques dans le secondaire, après des études en électronique et télécommunications.

Camara Nangala a remporté le grand prix national Bernard Binlin Dadié au salon international du livre d’Abidjan en mai 2023. « Le messager, La poupée, Le printemps de la liberté ou le très populaire, Le cahier noir », utilisé dans les établissements scolaires primaires en Côte d’Ivoire, sont entre autres ouvrages dont Camara Nangala est l’auteur.

Camara Nangala écrit des livres de poésies, des nouvelles, des romans et des ouvrages pour la jeunesse. Au cours des années 1989 et 1999, il est consacré lauréat des concours Raconte-moi une histoire et Une histoire pour l’an 2000 organisés par les Éditions CEDA, à Abidjan.

Camara Nangala est considéré comme l’un des écrivains ivoiriens les plus prolixes dans le domaine de la production littéraire. Camara Nangala écrit pour dénoncer, pour mettre en garde contre d’éventuels maux et fléaux de la société, il écrit pour éveiller les consciences, pour éduquer.

Franck Kané

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici