Afrique : Le silence radio de la communauté internationale face à la montée en puissance de l’armée burkinabè

0
115

Depuis que la situation sécuritaire au Burkina Faso est sur le bon chemin, grâce à la détermination du peuple burkinabè sous la houlette du Capitaine Ibrahim Traoré, la communauté internationale semble ranger ses écritoires dans les armoires.

Silence radio sur les efforts louables des autorités burkinabè. Les terroristes se cherchent actuellement au Burkina Faso, ils n’ont plus de base comme ce fut le cas dans les années antérieures.

L’on se demande où est passée la communauté internationale, qui était toujours derrière les autorités burkinabè, les accusant de tous les noms avec des informations falsifiées ? Les attaques répétées des terroristes au Burkina Faso, faisaient la fierté de la communauté internationale. Elle est prête à faire l’éloge du mal et non soutenir la paix et la stabilité.  

Aujourd’hui au Burkina Faso les terroristes traqués sur tous les plans, n’arrivent plus à dicter leur loi. La faiblesse actuelle des terroristes a-t-elle mis fin aux travaux de la communauté internationale ?  Un fort soutien était derrière les djihadistes et leur patron de tous les temps, la France. Ils visaient à tout prix à placer des pièges au Capitaine Ibrahim Traoré.

En un bon homme de terrain et un stratège, le jeune Président a prouvé le contraire à la communauté internationale. Le Capitaine Ibrahim Traoré a débloqué un niveau de stratégie sécuritaire, qui a cloué le bec à ses détracteurs. Les opérations militaires avec succès de jour en jour, rassurent un avenir meilleur pour le Burkina Faso.

La communauté internationale ne dira pas qu’elle n’est pas au courant de la montée en puissance des forces burkinabè ? Le Burkina Faso est une référence aujourd’hui dans la sous-région. La communauté internationale a-t-elle choisi d’être contre la liberté au Burkina Faso ? Les jours et mois à venir nous dirons davantage.

Doumbé Gawa 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici