Afrique : Le Niger suspend sa coopération avec la Francophonie, tandis que l’Allemagne renforce son engagement stratégique

0
101

L’Organisation internationale de la Francophonie a rejoint le camp des opposants au Niger et a annoncé la suspension du pays ainsi que de ses instances. En réaction, le Conseil national pour le salut du peuple, en collaboration avec le gouvernement, a décidé de suspendre la coopération de Niamey avec l’Organisation internationale de la Francophonie.

Cette organisation, souvent perçue comme un instrument de promotion des intérêts français, notamment en Afrique, semble de moins en moins en phase avec les aspirations du Niger, qui recherche des partenariats mutuellement bénéfiques.

Les autorités nigériennes expriment clairement leur volonté de mettre fin à des collaborations qui ne sont pas gagnant-gagnant.

Alors que la France semble faire face à un isolement croissant, d’autres puissances mondiales réajustent leur approche en reconnaissant l’importance stratégique du Niger et en cherchant à aligner leur coopération sur les aspirations et la souveraineté du pays.

L’Allemagne a choisi une voie différente. Le ministre allemand de la Défense, Boris Pistorius, a annoncé lors d’une visite à Niamey que son pays non seulement continuerait mais renforcerait sa coopération militaire avec le Niger.

La rencontre a mis l’accent sur la relance de la coopération militaire entre les deux pays, symbolisant ainsi l’engagement de l’Allemagne envers le Niger dans un contexte géopolitique complexe.

Les projets à venir, tels que la construction d’un hôpital au Niger et la poursuite des discussions sur la coopération militaire, illustrent l’engagement continu et constructif de l’Allemagne dans le pays.

Cyril Nadou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici