Afrique : Le génocide rwandais, la France en justice

0
111

Le génocide rwandais, survenu en 1994 refait surface. L est poursuivie en justice. Deux associations, Rwandais Avenir et le collectif des parties civiles pour le Rwanda, soutenues par une vingtaine de victimes ou témoins du génocide, ont porté l’affaire devant la justice administrative.

Elles reprochent à la France des fautes d’appréciation et des fautes lourdes de service. L’une des principales critiques concerne l’accord d’assistance militaire qui liait la France au régime hutu, même lorsque celui-ci est devenu génocidaire.

Les plaignants accusent la France d’avoir délibérément laissé les civils tutsis sans défense, entraînant le massacre de centaines d’entre eux entre. Selon les informations proches des plaignants, cette situation symbolise l’ensemble de l’intervention française au Rwanda, caractérisée par une grave méprise des véritables enjeux.

Les parties civiles, déterminées, aspirent à une réaction judiciaire plus prompte. Elles espèrent que cette nouvelle procédure mettra enfin en lumière le rôle et les éventuelles défaillances de l’État français durant cette période tragique.

Les informations relèvent également que l’ancien secrétaire général de l’Elysée, Hubert Védrine, et l’amiral Jacques Lanxade, sont directement visés. Notre rédaction vous reviendra pour plus de détails.

Okala Bruce

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici