Afrique : L’AES déploie des exercices militaires d’envergure pour lutter contre le djihadisme au Sahel

Afrique : L’AES déploie des exercices militaires d’envergure pour lutter contre le djihadisme au Sahel

L’alliance militaire formée entre les pays de l’Alliance des États du Sahel (AES) a récemment initié des manœuvres militaires d’envergure. Les forces de l’AES mèneront désormais des opérations conjointes avec le Tchad et le Togo, deux pays qui partagent la vision des Présidents de l’Alliance.

Des exercices militaires sans précédent ont débuté au Niger au début de cette semaine. Ces manœuvres, incluant des simulations de combat et des stratégies de défense avancées, marquent les premières opérations militaires conjointes entre ces cinq nations : le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Togo et le Tchad.

Cet exercice illustre leur volonté de consolider une force militaire conjointe capable de répondre efficacement à la menace djihadiste qui sévit dans la région. En unissant leurs forces et en renforçant leurs alliances, l’AES se positionne comme un acteur clé dans les efforts de stabilisation de la région sahélienne.

À l’avenir, l’AES prévoit d’étendre ces exercices pour inclure des aspects humanitaires et de soutien aux populations locales, renforçant ainsi leur engagement envers la sécurité et le développement durable. En travaillant de concert, ces nations visent à établir un environnement plus sûr et plus stable, propice à la croissance économique et au bien-être de leurs citoyens.

 Enoch Kouvi 

laredaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *