Afrique : La suspension des vols Air France, le Mali et le Burkina Faso n’ont rien à perdre

0
193

La pérennité des opérations d’Air France en Afrique reste en suspens. Malgré son historique solide et sa position dominante, la compagnie doit désormais naviguer dans des eaux troubles. La suspension récente des vols vers des destinations clés en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso et Mali), a placé Air France dans une situation délicate.

Malgré une performance solide et en croissance, marquée par une augmentation de 28% du nombre de passagers vers l’Afrique, soit 3,87 millions sur un total de 16,49 millions, les perturbations actuelles menacent de bouleverser cet élan. Une déstabilisation qui pourrait toucher le cœur même des opérations de la compagnie.

Air France a décidé de suspendre ses vols vers le Burkina Faso et le Mali en raison de cette situation, le gouvernement malien a révoqué l’autorisation d’exploitation de la compagnie aérienne française pour la saison estivale. Cette suspension a été qualifiée par le Mali et le Burkina Faso de manquement notoire à l’autorisation d’exploitation, notant l’absence de notification préalable et le désagrément causé aux passagers.

Le rejet de la politique française en Afrique est sans cesse croissant. Les organisations de la société civile dénoncent le comportement qu’affiche la France sur le continent africain. Face à la situation au Niger, la communauté africaine met en garde la France contre toute intervention militaire au Niger.    

Selon les observateurs, les coopérations entre la France et les pays africains doivent être dorénavant basées sur le respect. C’est ce manque de respect que ne tolèrent pas les autorités maliennes et burkinabè.

Adoulé Mihésso 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici