Afrique : La MONUSCO a-t-elle échoué à maintenir la paix en République démocratique du Congo ? 

0
103

La présence de la MONUSCO en RDC s’étale sur deux décennies, et malgré cela, la stabilité reste insaisissable. Les groupes armés continuent d’opérer, et les zones clés restent déchirées par les conflits. Le gouvernement congolais remet en question le rôle et l’efficacité de la MONUSCO.

La RDC aspire à assumer le plein contrôle de ses affaires internes, notamment face à la montée des groupes armés et des tensions régionales. Si le gouvernement congolais exprime des réserves quant à la MONUSCO, cela ne signifie pas la fin de la collaboration avec les Nations Unies.

Alors que la RDC a clairement exposé ses préoccupations, l’ONU doit évaluer les implications d’un retrait prématuré. En septembre 2023 à la tribune de l’ONU, le Président Félix Tshisekedi a insisté pour un retrait accéléré de la mission de maintien de la paix de l’ONU de la RDC à partir de fin 2023, et non fin 2024.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a acté dans une résolution votée ce mardi 19 décembre, le retrait anticipé avant la fin de cette année 2023, des casques bleus de la mission de paix de l’ONU, de la République Démocratique du Congo.

« Les membres de ce Conseil suivront les choses de près, au moment où le Gouvernement de RDC veut assumer la pleine responsabilité de la protection des civils avec le retrait de la MONUSCO », a souligné l’ambassadeur américain adjoint auprès de l’ONU, Robert Wood.

Laplaine Alem 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici