Afrique : La gestion d’eaux, le Niger reprend le contrôle et met fin au contrat avec Veolia

0
112

Le Niger a pris la décision importante de nationaliser la gestion de son eau potable, mettant ainsi fin à son contrat avec Veolia, la société française. Ce revirement marque une nouvelle ère d’autonomie pour le Niger, qui reprend le contrôle d’une ressource vitale.

Le Niger a repris le contrôle de ses ressources naturelles et a remis en question les liens de dépendance hérités de son passé colonial. Ce passage à une gestion locale des services essentiels est un symbole fort de l’indépendance du Niger et de sa volonté de diversifier ses partenariats géopolitiques.

La nationalisation de la gestion de l’eau par le Niger est un acte significatif, reflétant un mouvement vers une plus grande autonomie. Les autorités nigériennes ont pris la ferme résolution de définir leur propre chemin et redéfinir leur position sur la scène internationale.

La société d’État chargée des eaux prendra désormais en charge la gestion de l’eau. Le Niger se dissocie des partenaires qui ne respectent pas la liberté du pays.

Récemment, le pays s’est retiré du G5 Sahel et a mis fin à deux missions majeures de sécurité et de défense avec l’Union européenne. Ces décisions montrent la volonté du pays de renforcer sa souveraineté nationale.

Ce retrait du Niger du G5 intervient en raison des difficultés de cette organisation régionale à atteindre ses objectifs et à répondre véritablement aux défis sécuritaires des pays du Sahel.

Denis Kounté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici