Afrique : Éthiopie et Somaliland, les pourparlers militaires ravivent les tensions régionales

0
114

Le 8 janvier, l’Éthiopie a annoncé qu’elle entamait des discussions en vue d’une coopération militaire avec le Somaliland, accentuant les tensions liées à son récent accord maritime avec cette région séparatiste, au détriment de la Somalie dont elle dépend.

Les entretiens à ce sujet ont eu lieu ce lundi entre le chef de l’Armée éthiopienne, Birhanu Jala, et son homologue du Somaliland, Nuh Ismail Tani, comme indiqué dans un communiqué publié par la partie éthiopienne sur Facebook.

Il y a une semaine, Addis-Abeba avait annoncé la conclusion d’un accord avec les dirigeants de Hargeisa, accord qui octroie à l’Éthiopie un accès à la mer pour les cinq prochaines années. En contrepartie, le gouvernement éthiopien dirigé par Abiy Ahmed s’était engagé à reconnaître officiellement la République du Somaliland.

Néanmoins, cet accord a été rapidement condamné par le gouvernement somalien, qui le considère comme une atteinte à sa souveraineté, voire comme une déclaration de guerre. La veille, le parlement somalien a adopté un projet de loi annulant l’accord d’Addis-Abeba avec le Somaliland.

Cette situation suscite des inquiétudes parmi les pays voisins de la région ainsi que de la part de l’Union africaine, qui appelle à la retenue et au respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la Somalie.

Ces développements récents soulèvent des préoccupations quant à la stabilité régionale et nécessitent une approche diplomatique prudente pour résoudre les divergences entre les parties impliquées.

Pijer Lamar 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici