Afrique du Sud : L’athlète paralympique Oscar Pistorius en liberté conditionnelle

0
89

La libération conditionnelle sera bientôt accordée à l’athlète paralympique sud-africain, Oscar Pistorius emprisonné depuis 2014 pour le meurtre de sa compagne, Reeva Steenkamp en 2013.

Après un premier rejet en mars 2023, le département des services correctionnels a enfin accepté « le placement en liberté conditionnelle de M. Oscar Leonard Carl Pistorius, à compter du 5 janvier 2024 », indique un communiqué de l’administration pénitentiaire.

Surnommé Blade Runner en raison de ses prothèses de jambes en fibre de carbone avec lesquelles il court, Pistorius a été condamné à 13 ans de prison pour le meurtre de sa petite amie en tirant quatre balles à travers la porte de la salle de bain de sa chambre, dans sa maison ultra-sécurisée de Pretoria.

Il a expliqué, lors de son procès, avoir cru à la présence d’un intrus dans sa maison.

La famille de la victime n’a pas ouvertement émis d’opposition à la libération conditionnelle de l’athlète, même si la mère de Reeva Steenkamp pense qu’Oscar ne s’est pas réhabilité en prison. Les conditions de sa libération doivent encore être précisées.

Le 14 février 2013, il est inculpé du meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp. Il est dans un premier temps déclaré non coupable de meurtre, mais coupable d’homicide involontaire et condamné à cinq ans de prison ferme le 21 octobre 2014.

Kani Loyiso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici