Afrique/AES : Le Capitaine Ibrahim Traoré, artisan de la cohésion sociale par la culture au Burkina Faso

0
101

Le Capitaine Ibrahim Traoré a inscrit la culture au cœur de son action, en la propulsant non seulement comme un vecteur de cohésion sociale, mais également comme une plateforme de promotion de la créativité et un espace essentiel pour l’expression et la diffusion de la riche diversité culturelle du Burkina Faso.

Sous son leadership, la semaine nationale de la culture a été relancée avec éclat, marquant ainsi un moment significatif dans l’histoire culturelle du pays. Le Président de la révolution burkinabè a accordé une place centrale à la culture dans ses initiatives, et le Capitaine Ibrahim Traoré a relevé avec succès le défi de rehausser le niveau culturel du Burkina Faso.

Pour le Capitaine Ibrahim, la culture représente le socle sur lequel les Burkinabè peuvent bâtir une cohésion sociale durable. Son gouvernement s’engage activement à redonner à la culture la place de choix qu’elle mérite, afin que le peuple puisse s’épanouir pleinement.

Dans cette optique, de nombreuses initiatives sont prévues, notamment pour stimuler le secteur de l’hôtellerie et du tourisme, contribuant ainsi à la dynamisation de l’économie nationale.

La politique culturelle du Président Ibrahim Traoré se concrétise également par des actions concrètes, telles que l’institution du 15 mai de chaque année comme Journée des cultures et traditions. Cette initiative vise à rapprocher davantage les Burkinabè en célébrant leur héritage culturel commun et en encourageant la diversité et l’inclusion dans toute la nation.

Julien Tundé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici