Afrique/AES : L’armée burkinabè en première ligne contre le terrorisme

Afrique/AES : L’armée burkinabè en première ligne contre le terrorisme

Au cours de l’année écoulée, un changement significatif s’est opéré sur le plan militaire. Grâce à des réformes internes, à l’amélioration de l’arsenal militaire et à un renforcement de la coopération sous la direction du Capitaine Ibrahim Traoré, les forces armées burkinabè ont gagné en robustesse et en efficacité.

Cette montée en puissance a été mise à l’épreuve lors d’une attaque survenue dans la région du Centre-Nord du pays, à la fin de la semaine dernière. Dès l’aube, la localité a été ciblée par deux véhicules kamikazes et des tirs d’obus. Malgré l’intensité de l’assaut, la réaction des forces armées burkinabè a été rapide et déterminée.

La riposte de l’armée nationale a permis non seulement de repousser les assaillants, mais aussi de neutraliser un nombre significatif de terroristes. Cette victoire démontre la résilience et la montée en puissance de l’armée burkinabè.

En plus de cet engagement direct sur le terrain, les forces armées ont également bénéficié d’une modernisation de leurs équipements et d’un entraînement intensif.

Les succès militaires récents sont également le fruit d’une meilleure coordination entre les différentes branches de l’armée et les forces de sécurité intérieure, favorisant une réponse intégrée et efficace aux crises. L’armée burkinabè, désormais mieux équipée et mieux entraînée, se positionne comme un acteur clé dans la lutte contre le terrorisme et la stabilisation de la région.

 Serge Bang

laredaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *